| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |
 

Geographie
Histoire
Culture
Flore et Faune
Tourisme
Plan Ville
Web cam en temps réel 24 heures
Journal et Nouveautés
Culture canarie
Restaurants
Guanches
Le temps aujourd'hui
Immobilier
Douane
Centres sanitaires
Consulat
Règlement aéroport
Règlement Sanitaire
Contactez Nous
Aide
Galerie

Ads By CiberSpaces

livechat software for business



 
Flore et Faune.

Le secteur côtier réuni à Teno Bajo, un excellent échantillon de tabaibal-cardonal, qui n’apparaissent pas dans les zones hautes mieux conservées, réduits de mont vert.

Espaces naturels protégés

Les espaces protégés de la municipalité occupent 80 pour cent du territoire municipal. Le Parc Rural de Teno Un est un des plus attrayants, avec de spectaculaires paysages ruraux et marins, un monument naturel de 7 500 ha. où les massifs et les ravins sont d’une beauté incomparable. Dans le Acantilado de Los Gigantes (Falaise des Géants), qui descend de plusieurs centaines de mètres sur la mer, s’ouvre le ravin de Masca. Dans cette zone difficile d’accès, se trouve le Hameau de Masca, exemplaire classique de l’architecture rurale de Ténériffe, déclaré enceinte ethnographique.

Parc Rural de Teno

Essentiellement formé du massif montagneux de Teno et par les zones qui l’entourent. Avec une superficie de 8 063.6 hectares, incluant quatre municipalités, 69,4% de la superficie font partie de Buenavista et constituent une enclave privilégiée au sein de l’offre touristique alternative pour l’île de Ténériffe. C’est une de celles que l’on appelle paléo îles de Ténériffe du fait de ses conditions de massif montagneux ancien, entre cinq et sept millions d’années, fortement modelé par l’érosion avec de profondes incisions en forme de ravins spectaculaires.

Le Parc se caractérise par la présence de reliefs volcaniques de grande beauté, qui accueillent une végétation très diverse et une flore très riche, avec de nombreux endémismes, dont certains sont exclusifs du Parc. Ressortent particulièrement les bois de laurisilva présents au Mont del Agua et sur les flancs de Baracan.

La grande richesse de la faune qu’accueille le Massif de Teno a été ratifiée par la déclaration de la part de l’Union Européenne de ce lieu comme région de Protection Spéciale pour les Oiseaux, et grâce à la découverte par la science d’une nouvelle espèce, le lézard moucheté.

Il existe aussi, à Teno, d’importants restes archéologiques qui attestent de la présence guanche dans cette région, et l’on peut apprécier la grande valeur architecturale d’ensembles d’anciennes maisons à différents endroits, dont beaucoup sont en cours de restauration et dédiées au tourisme rural.

Au sujet des oiseaux rapaces, Teno est le dernier retranchement pour les espèces comme l’aigle pêcheur et le faucon berberia.

De par sa position géographique, à l’angle de l’île, on apprécie une différence évidente d’humidité, en fonction de l’orientation des alizés, la région inférieure montre une plus grande aridité et plus d’ensoleillement.

Ads By CiberSpaces

 
Ads By CiberSpaces

| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |